Pas le temps pour s’entraîner ? 3 façons de gagner de précieuses minutes

0
113
cliquez ici pour voir l'image

On n’a parfois pas le temps pour s’entraîner, malgré une bonne volonté et une motivation infaillible. Il y a des périodes où le sort s’acharne et où le temps devient une denrée rare, en dépit de tous les efforts que l’on peut produire. Mais pas de soucis, on va vous donner 3 astuces afin de dépasser ce problème.

Qu’est-ce que vous allez trouver dans cet article ? Des astuces pour : 

  • vous entraîner en temps caché
  • voler du temps
  • changer certaines de vos habitudes et faciliter votre passage à l’action

À qui s’adresse cet article ? 

À tous ceux qui souhaitent s’impliquer davantage dans leur pratique et améliorer leurs performances. Surtout si vous êtes très occupé par ailleurs(travail, études, enfants, etc.,..).

Avant d’aller plus loin on vous rappelle que vous pouvez télécharger gratuitement vos cadeaux : 

  • une méthode de souplesse et de mobilité dédiée à la pratique des Arts Martiaux et Sports de Combat
  • 3 e-books écrit par 15 experts sur le sujet “3 conseils pour faire évoluer votre pratique” 

S’entraîner en temps caché, comment multiplier son temps

Le temps caché c’est lorsque vous faites deux choses à la fois sans nuire à la qualité d’aucune des deux Par exemple, vous écoutez une interview de notre chaîne YouTube tout en promenant votre chien.

La posture

La première chose que vous pouvez faire est de corriger votre posture lorsque vous êtes en situation d’immobilité. Par exemple, si vous êtes en train de travailler derrière un PC, si vous faites attention à vous tenir droit et le menton rentré cela va petit à petit devenir naturel. Ce qui est extrêmement positif si c’est la posture souhaitée dans votre discipline. 

Cette posture peut également être un étirement, par exemple au niveau des jambes ou de la nuque, si c’est un point que vous avez besoin d’améliorer. Ou encore un renforcement (par exemple en enlevant la chaise 2 minutes toutes les heures et en gardant la même posture que lorsque vous étiez soutenu). 

Nous avons réalisé une vidéo d’une série d’exercices que vous pouvez faire devant la télé afin de prendre soin de votre dos et muscler certaines parties de votre corps tout en regardant votre programme préféré.

Il y a également cet article vous donnant des exercices à réaliser lors d’un trajet

Le mouvement

Il y a deux façons de vous entraîner par le mouvement. 

1 – Vous ajoutez du mouvement là où il y a de l’immobilité. Par exemple, au lieu d’aller en voiture au travail, vous y allez à vélo ou à pied. Ou encore vous empruntez les escaliers plutôt que les ascenseurs. Tout cela est globalement bon pour votre condition physique, mais il y a des moments qui sont plus propices à un travail plus spécifique.

Par exemple, lorsque vous prenez votre pause, pensez à avoir un temps d’exercice, même quelques répétitions de mouvement de base, ou mettez une routine en place avec quelques mouvements d’étirements. 

Si vous faites cela pendant 6 minutes tous les jours de la semaine vous gagnez 30 minutes de travail hebdomadaire, et un nombre important de répétitions.

2 – Modifier un mouvement existant déjà. En changeant un mouvement existant déjà en quelque chose qui se rapproche de votre pratique (ou de vos besoins en rapport avec celle-ci) vous pouvez vous améliorer en perdant pas ou peu de temps. Par exemple, cette vidéo pour améliorer les déplacements en changeant la façon de monter les escaliers (et en plus ça fait travailler le cardio).

Si ces astuces vous plaisent déjà, merci de partager cet article pour soutenir notre travail

Le temps volé pour s’entraîner lorsqu’on n’a pas de temps

Une autre façon de faire est de voler du temps à une autre activité afin de pouvoir vous entraîner. 

Durant une autre activité 

Il s’agit de prévoir votre entraînement en même temps qu’une tâche que vous allez faire en parallèle. Cela se différencie du temps caché en plusieurs points : 

  • vous allez peut-être réduire la qualité d’exécution de la tâche en question
  • vous allez prévoir un vrai entraînement (alors qu’en temps caché ce sont plutôt des exercices courts, ou un thème transversal)
  • votre entraînement est la tâche principal la majorité du temps, mais vous allez profiter du fait que la seconde tâche demande peu de concentration

Voici deux exemples de tâches auxquelles je peux voler du temps : 

  • lors de la cuisson d’un repas qui demande une surveillance. Je peux très bien en profiter pour travailler certaines choses tout en remuant périodiquement.
  • Lors d’un coup de téléphone ne demandant pas une grande attention ou ayant de longs moments d’attente. J’aime beaucoup travailler mes enchaînements ou mes kata durant ces moments. 
cliquez ici pour voir l'image

En réduisant certaines autres activités

L’autre solution pour voler du temps à une activité est de réduire le temps qui y est consacré. Par exemple, en réduisant le temps de télévision ou de lecture (même d’un blog hyper intéressant comme le nôtre), cela peut vous permettre de gagner du temps de pratique. 

Dites-moi en commentaire quelle est l’activité qui vous prend plus de temps que vous ne voudriez ? Personnellement c’est les jeux vidéo.

J’aimerais soulever deux choses importants par rapport à ce point : 

  • attention à toujours respecter vos besoins. Si regarder la télé est quelque chose qui vous ressource et vous permet de vous sentir mieux, vous ne devez pas réduire drastiquement le temps d’écran. Supprimer seulement un peu de ce temps et surtout vérifiez que vos besoins restent comblés, car ce qui compte c’est que vous puissiez continuer longtemps.
  • avec la mode du miracle morning (consistant à se lever plus tôt pour s’accorder du temps à soi) (qui n’est pas dénuée d’intérêt), beaucoup de personnes se sont mises à empiéter sur leur temps de sommeil. Il faut faire très attention avec cette méthode qui, même si elle a du bon, peut avoir des conséquences à long terme. Il existe des stratégies afin de régler ces problèmes, comme les siestes par exemple.

Pas le temps pour s’entraîner ? Comme créer des opportunités

Avant de vous donner des astuces qui vous permettent créer des opportunités afin de pouvoir vous entraîner, il est très important de souligner que nous ne parlons pas ici de “flemme”. Si vous avez la flemme, il existe un article vous donnant 3 astuces pour vous mettre en action qui devrait vous aider.

Ici il s’agit d’un article à l’intention de ceux qui n’ont pas de temps pour s’entraîner mais qui ont très envie de le faire. 

Pourquoi je vous dis cela maintenant ? Car jusqu’à maintenant il s’agissait plutôt de faire de petits ajustements dans votre quotidien, alors que ce que je vais vous proposer maintenant vous demande beaucoup plus de proactivité et d’anticipation.

Arrêtez de voir vos amis assis ! 

Lorsque vous rencontrez vos amis, vous faites certainement comme José (mais en plus soft). C’est-à-dire que vous prévoyez éventuellement un apéritif agréable et des cacahuètes savoureuses à déguster près du barbecue. Et c’est vraiment super, personnellement j’adore ça !

Mais si vous ressentez le besoin de plus utiliser votre corps essayez de proposer d’autres types d’activités. Vous pouvez très bien faire une marche, ou alors une partie d’un jeu sportif de votre choix.

Pour les plus fous d’entre vous, vous aurez peut-être même envie de relever un défi Dungeon of Fitness (vous avez peut-être vu certaines de nos parties en live). C’est un jeu de rôle basé sur le sport très amusant.

Bref, en changeant vos habitudes autour des moments sociaux vous pouvez clairement vous créer du temps d’entraînement.

Préparez votre environnement à l’activité

L’autre point qui demande beaucoup d’implication mais qui entraîne des résultats fabuleux est de vous créer un environnement propice à la pratique.

“On utilise tous les éléments de la nature, le vent qui fait flotter les drapeaux, le feu de la la chaleur fait tourner un moulin à prières, le sur lequel on grave ces prières, l’eau d’un torrent entraîne les pales d’un autre moulin à prières comme un rappel, afin que chaque activité, chaque élément de la nature, tout ce qui se présente à nos voeux, soient une incitation à la prière intérieure” 

Matthieu Ricard et son père Jean-François Revel, Le moine et le philosophe, p.59

Comme pour Matthieu Ricard qui utilise son environnement afin de revenir à la prière, vous pouvez aménager votre espace dans le but qu’il vous invite à vous entraîner. En ayant un tapis de sol facilement accessible au salon vous pouvez plus facilement faire des exercices le matin ou le soir. Ou alors en installant une barre de traction dans votre couloir vous aurez envie de vous y suspendre.

Comme vous avez peu de temps, le but est que votre activité soit réalisable avec le moins d’efforts possible. Par exemple, si vous travaillez dans une tenue serrée qui vous laisse peu d’opportunités de mouvement et que vous mettez une tenue sportive dès que vous rentrez chez vous, cela vous permet de faire des mouvements dès que vous en avez l’opportunité. 

Cet article touche à sa fin, on espère qu’il vous sera utile. Si vous l’avez aimé, merci de le partager.

À très vite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici