On s’entraîne un peu partout cet été, et tout ça rien que pour vous. On pourrait penser que les divers  trajets que l’on fait quotidiennement sont une pure perte de temps. Et bien on va vous montrer comment gagner du temps sur vos entraînements, grâce à des choses simples à faire en voiture ou tout autre moyen de transport, et même au bureau !

Attention cependant pour vos déplacements en voiture, gardez bien en tête que l’essentiel est d’arriver entier, restez bien concentré sur la route. C’est bien compris José ? D’abord la route, après on voit le reste. Les exercices que je vais vous donner en tant que conducteur seront utiles pour cette concentration. Les autres sont à faire en tant que passager !

 

Train dans la neige

 

 

Gagner du temps sur sa posture

 

La posture est quelque chose d’essentiel dans les arts martiaux et les sports de combat. Elle comprend plusieurs points essentiels, et certains que l’on peut travailler dans notre voiture.

 

Sablier

 

Pourquoi se tenir droit

 

Se tenir droit ne signifie pas forcément se grandir. Il faut surtout pratiquer une rétroversion du bassin, pour éviter de le laisser partir vers l’arrière.

Le fait de se tenir bien droit a de nombreux avantages. Par exemple, vos coups ne partent pas de l’arrière du corps et donc vous n’avez pas à faire d’appel pour frapper. Vous réduisez ainsi la cambrure et vous réduisez les temps de transmission des informations entre le haut du corps et le bas du corps.

De plus, cela peut soulager les personnes qui souffrent de lombalgie. D’ailleurs, si vous souhaitez connaître des exercices qui peuvent vous aider dans ce sens n’hésitez pas à nous le demander en commentaire !

 

Homme travaillant sur une feuille
Voilà une mauvaise position pour votre dos

 

En voiture vous pouvez vous habituer à rester dans cette position, ce qui n’est pas toujours évident. Vous allez vite sentir vos abdos vous tirer. En plus cette position favorise la concentration, donc vous risquez moins d’avoir un accident. 😉

C’est tout “bénef”, vous gagnez du temps sur la préparation à votre posture de combat, vous êtes plus concentrés, et vous prenez soin de votre dos !

 

La tête bien placée

 

Homme méditant

Le placement de la tête joue un rôle primordial dans les arts martiaux et dans les sports de combat. Levez le menton et c’est un “KO” assuré, par un coup soit dans la trachée, soit au menton. Rentrez un peu trop la tête et vous ne verrez rien à ce qui se passe.

Le mieux est de rentrer le menton et de lever le haut de la tête. On dit qu’il faut imaginer qu’un poids repose sur le sommet de notre crâne. De cette façon, vous avez une bonne vision sur ce qui se passe mais votre corps est prêt à encaisser.

En plus, si vous veniez à avoir un accident, cette position peut vous protéger d’un coup du lapin, car votre nuque est contractée. Si ce travail vous demande trop de concentration ne le faites surtout pas en même temps que vous conduisez !

 

Se détendre

 

Une fois que vous avez ces deux premiers points, il faut travailler sur le troisième élément de la posture. Détendez tout le reste du corps, relâchez-vous. Seul le “hara” (le centre de votre corps, qui se trouve juste en dessous du nombril) et la nuque doivent être en contraction. Les épaules, les mains, les coudes, les jambes, tout doit être relâché et détendu pour pouvoir bouger le plus rapidement possible et ainsi gagner du temps en combat. En plus cela demande moins d’oxygène que d’être contracté en permanence.

Le fait de le travailler calmement, en étant assis, est la base pour réussir à le reproduire en combat. Si vous n’arrivez pas à être détendus assis dans votre voiture, imaginez ce que ce sera lorsqu’un mec super sympa sera en train de vous secouer dans tous les sens pour vous projeter, ou bien lors d’un combat poings/pieds !

 

Le souffle et le kiai

 

Femme sous l'eau avec un requin
Voilà ce qu’on appelle un kiai !

 

La respiration et le kiai sont deux éléments importants dans les arts martiaux comme dans les sports de combat.

La respiration accompagne tous nos mouvements, et il est intéressant de la travailler en voiture. Mais pour cela il faut bien visualiser le mouvement que l’on souhaite faire et adapter son souffle dessus !

Le kiai est un cri  que l’on pousse pour perturber l’adversaire. En occident, on a moins cette culture, mais lorsque vous regardez les combattants, au moment où ils frappent de tout leur coeur, ils crient en même temps.

Ce cri doit venir du plus profond de nos entrailles et ce n’est pas évident de le laisser sortir (timidité, gêne, etc…). Donc, lorsque vous êtes seul dans votre voiture c’est un bon moment pour vous entraîner. Au pire, les personnes coincées dans les bouchons avec vous monteront le volume de la musique =D.

En plus, le fait de le travailler dans une situation de calme vous force à puiser au plus profond de vous pour pousser ce kiai. Ce qui est une bonne chose, car il ressortira plus facilement dans un contexte de combat ou au dojo. En bref, c’est un très bon moyen de gagner du temps sur votre entraînement. =)

 

 

On va maintenant aborder un thème qui est souvent laissé de côté dans nos pratique : l’étude ! Mais attention, cela ne s’adresse qu’aux passagers cette fois !

 

 

Gagner du temps sur son apprentissage

 

Chronomètre

 

Que vous pratiquiez un sport de combat ou un art martial, l’étude a un rôle important à jouer. Que ce soit le vocabulaire, les règles, les katas, les techniques demandées pour un passage de grade, il y a toujours quelque chose à connaître ! On va voir ce que vous pouvez faire en voiture.

 

Lire

 

Dessin d'un parcheminVous pouvez très bien imprimer vos programmes ou les écrire à la main. Il ne vous reste alors plus qu’à les lire dans la voiture.

Cela va vous faire gagner du temps en dojo quand vous connaîtrez tout par cœur et que vous n’aurez pas à aller vérifier auprès d’un camarade ou sur vos documents. Et ces moments vous permettront de pratiquer plus et donc de progresser plus vite. De plus, cela signifie que vous avez suffisamment répété le mouvement de base dans votre tête et donc vous l’avez déjà enregistré d’une certaine façon.

J’ai remarqué que dans mon dojo, les personnes qui connaissent le programme par coeur, et qui n’ont pas besoin de réfléchir avant de faire un mouvement progressent au moins deux fois plus vite. Vu qu’ils savent ce qu’ils ont à faire, ils travaillent déjà la technique, et là où les autres sont encore en train d’apprendre, eux s’entraînent, et la différence se voit très vite.

 

Regarder des vidéos

 

Iphone sur you tube

Vous pouvez très bien visualiser des supports vidéos si vous en avez. Que cela soit des pratiquants que vous avez filmés, ou des vidéos officielles. Ce qui compte c’est que vous regardiez bien les détails et que vous réfléchissiez à comment arriver à le faire.

Ces vidéos peuvent aussi être des vidéos de vous en train de pratiquer. Vous pouvez ainsi voir tous vos défauts et commencer à voir comment les supprimer. Par exemple, c’est un très bon moyen de voir les appels que l’on fait avant un mouvement.

 

Visualiser

 

Le fait de s’imaginer en train de faire les techniques est déjà un très bon moyen de commencer à se préparer. Votre cerveau s’habitue à réagir en cas de telle ou telle action. C’est un très bon moyen de réduire le temps de réaction neuromusculaire. Une étude (1) montre que les émotions jouent sur la prise de décision. Et je suis certain que le fait de se préparer psychologiquement permet de se détacher de ses émotions, comme le font les soldats par exemple.

Lorsque vous visualisez un entraînement, vous activez les neurones qui jouent un rôle dans le mouvement. Donc vous entraînez la rapidité de l’ordre donné à votre muscle par votre cerveau. Ce qui fait gagner du temps en combat, et chaque fraction de seconde compte !

D’ailleurs cela fonctionne également pour les mouvements de musculation. Un article complet sur la visualisation est prévu dans l’avenir !

 

 

Prévoir son entraînement, ou comment gagner du temps grâce à l’organisation

 

Vous n’arrivez pas à visualiser votre entraînement ? Vous ne pouvez pas non plus lire ou regarder des vidéos en transport ? Pas de soucis on peut encore faire d’autres choses !

 

Agenda sur une table

 

Prévoir son entraînement

 

La première chose que vous pouvez prévoir c’est votre entraînement. Est-ce que vous allez bosser la technique, l’explosivité, un mouvement en particulier, etc… ? Si vous définissez votre objectif de séance, voir de vos prochaines séances (par exemple pour votre semaine ou votre mois), cela va vous simplifier la vie pour prévoir leur contenu ! Et en plus vous allez pouvoir piocher plein d’idées sur ce blog. 😉

Vous pouvez réfléchir au contenu à proprement parler. Est-ce que vous allez faire tel ou tel exercice ? Combien de répétitions ?

Et, comme c’est en fait une sorte de visualisation, votre corps sera prêt à agir quand vous arriverez au moment de l’entraînement. Votre cerveau se sera occupé de tout mettre en place pour que votre corps soit réceptif (2).

 

Prévoir ses tâches quotidiennes

 

Calculatrice et feuille de calcul

 

Vous rentrez du travail, et vous avez beaucoup de choses à faire ce soir. Vous avez si peu de temps que vous ne pourrez peut-être pas vous entraîner. Et bien vous n’avez qu’à commencer maintenant.

Mettez en ordre dans votre tête ce que vous avez à faire et organisez tout cela le plus logiquement possible. Répétez-vous quelques fois le scénario. Lorsque vous arriverez sur place, tout ira beaucoup plus vite. =) Et hop ! Une demi heure de gagnée. Qu’est-ce que vous allez pouvoir faire ? Votre entraînement bien sûr !

Bon, vu qu’on vous a fait gagner du temps, vous avez bien 1 minute pour partager cet article, le commenter et vous abonner, non ? Et si vous ne les avez pas encore lu, vous êtes libres d’aller consulter nos articles pour s’entraîner à la plage, à la piscine ou encore à la campagne ! Et pour prendre soin de votre dos, n’hésitez pas à faire un peu de gainage !

On vous laisse, un contrôle de police se présente. =D

 

1 : étude publiée sur le cairn en 2008

2 :  Mind over matter : mental training increases physical strengh de Eric M. SHackell et Lionel G. Standing

 

 

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrivez votre commentaire ici !
Écrivez votre nom ici ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.