Dépasser un blocage et progresser vers vos objectifs

0
195
dépasser un blocage

« En tous cas, si vous ne voulez pas grandir, passez votre chemin, oubliez le budo ! »

André Cognard, expert en Aïkido “Trois conseils pour améliorer votre pratique, par 15 experts” ebook  téléchargeable gratuitement ici

Il peut arriver qu’un blocage vous empêche de progresser, et que vous vous sentiez très mal face à ce problème. C’est très frustrant d’avoir l’impression de stagner, voire de régresser, d’être arrivé à un palier et de ne plus arriver à grimper. Cela vous donne peut-être envie d’abandonner, et ce serait vraiment dommage ! 

Essayons ensemble de voir d’où vient ce blocage (et à chaque type de blocage nous explorerons des pistes pour les résoudre). Pour cela nous avons regroupé deux grands types de blocages, le psychologique et le physique.

Un blocage psychologique

Il existe deux grandes familles de blocage psychologique, celui dont on n’a pas conscience et celui dont on a conscience et qui nuit à notre qualité de vie mais que l’on n’arrive pas à résoudre. Ce qui n’empêche nullement le premier de nuire à votre bien-être, la grosse différence se situe dans la prise de conscience de ce blocage, puis dans les actions que vous entreprenez pour le résoudre.

Un blocage dont on n’a pas conscience

Prenons l’exemple de José. C’est un homme normal (ou presque), mais il ne termine jamais ce qu’il entreprend. Certains pensent qu’il s’agit de flemme, d’autres imaginent que sa passion du barbecue prévaut sur toutes ses autres activités. Mais, si cela est une hypothèse (plausible lorsqu’on connaît le personnage) il est aussi possible qu’il est un blocage qui le freine lorsqu’il approche de l’objectif qu’il s’est fixé. José n’en a pas nécessairement conscience, mais ce blocage peut vraiment nuire à sa vie quotidienne. 😜

Nous sommes nombreux à avoir des blocages ou au moins des freins dont nous n’avons pas ou peu conscience. La première chose à faire pour les dépasser est d’en prendre conscience. Si vous ne savez pas que fumer est dangereux pour votre santé, pourquoi agiriez-vous sur cette habitude ? Mais comment en prendre en conscience ?

La meilleure des façons, celle qui pour moi a été le plus efficace, c’est de prendre un temps pour réfléchir à ce qui me bloquait lorsque je n’arrivais pas à atteindre mes objectifs. On remarque souvent des schémas redondants, pour moi c’était de freiner mes efforts lorsque je voyais le résultat final à portée de main. Cela n’était pas conscient ou ni volontaire, mais cela freinait inexorablement ma vitesse de progression.

Je vous ai déjà parlé d’autres problèmes que j’ai résolus, qui étaient des monstres qui me ralentissaient terriblement et de la façon dont je les ai vaincus. 

Régulièrement le plus gros problème à ce niveau ce n’est pas le blocage en lui-même mais vous. Souvent, les gens refusent même l’idée d’avoir un souci et de ce fait il est totalement impossible de trouver ce qui les limite. Si vous pensez faire partie de ces persones voici quelques questions à vous poser :

  • Pensez-vous faire de votre mieux pour progresser et dans le même temps, que vous pourriez progresser plus vite en changeant quelques petits éléments ?
  • Pouvez-vous envisager qu’en analysant et modifiant votre comportement et vos habitudes vous pourriez améliorer votre vitesse de progression ?
  • Est-il possible que vous fassiez parfois des erreurs en faisant de votre mieux ?

Je pense que très peu de personnes peuvent répondre “non” à toutes ces questions. Certaines connaissent déjà les éléments à améliorer, auquel cas elles se situent dans le paragraphe suivant, mais si ce n’est pas votre cas, c’est ici que vous vous situez. Reste maintenant à savoir quel point vous bloque maintenant.

Nous ne pouvons pas répondre à cette question dans un article écrit pour s’adresser à plusieurs pratiquants. Mais si vous avez des difficultés à cerner ce qui vous bloque, il ne faut surtout pas hésiter à en discuter avec nous en commentaire sous l’article, nous devrions pouvoir vous aider à trouver la source de votre blocage.

Le blocage que vous connaissez.. et qui vous pourrit la vie

“Et cette peur, je parviens généralement à la contrôler. Mais je ne l’éliminerais pas de la gamme de mes émotions, si j’ en avais le pouvoir. La peur est l’une des manifestations les plus aiguës de l’éveil, et en tant que telle, indispensable. Ignorer la peur, c’est être inconscient. Et l’inconscience,dans une aventure comme celle-ci, peut être fatale.”

Mike Horn (aventurier ayant fait le tour du monde sans véhicule motorisé en passant par l’équateur), Latitude zero, p.50

Il y a de nombreuses personnes qui connaissent leur blocage et qui n’arrivent pas à le résoudre pour autant. Ce n’est pas évident de résoudre un problème. Si je suis enfermé dans une salle avec 100 portes blindées sans savoir laquelle je dois franchir pour m’échapper il est très difficile de réussir, mais même si je sais quelle porte est la bonne, si je n’ai pas la clé ou des talents de crocheteur, passer l’obstacle peut être compliqué.

1 – Étudier le sujet qui vous bloque. Par exemple, j’avais très peur des serpents, je les ai donc étudiés et j’ai été jusqu’à en prendre un sur moi en animalerie. Quelle joie lorsqu’en courant j’ai vu une très belle couleuvre et que je n’ai pas été terrifié mais subjugué par sa beauté. Le fait de mieux connaître les risques et les comportements adaptés m’a beaucoup aidé.

2 – Vous exposer progressivement à ce qui vous bloque pour dépasser le problème. Je l’ai fait dans le cadre des serpents, mais sur un blocage purement psychologique comme un manque de motivation, cela peut être se forcer à faire un petit quelque chose même lorsqu’on n’en a pas envie du tout. Et progressivement augmenter la dose de travail en cas de manque de motivation, de façon à ce que la motivation ne soit plus le moteur de votre activité mais seulement un accélérateur. 

3 – Vous faire accompagner par un psychologue du sport ou un coach en préparation mentale (d’ailleurs, nous proposons ce service si vous le souhaitez n’hésitez pas à nous contacter par mail). Parfois la solution a besoin de venir de l’extérieur, il n’y a aucune honte ou problème à cela !

Un blocage fréquent auquel les enseignants sont exposés est la peur du regard des autres. Ils peuvent y être confrontés pour eux-mêmes lorsqu’ils donnent un cours mais aussi lorsque leurs élèves sont tétanisés à l’idée de faire une démonstration ou de partir en compétition. Nous avons écrit un article pour vous donner des clés pour gérer le regard des autres car c’est un gros défi. 

Un autre exemple de blocage que j’ai réussi à dépasser grâce aux Arts Martiaux est ma claustrophobie.

“Le stress résulte généralement d’un déséquilibre entre un objectif et la capacité à le réaliser.”

Le mental des champions, comprendre la réussite sportive, de Hubert Ripoll, p.169

Blocage physique

Un blocage physique peut avoir plusieurs origines. Les deux principales sont les aptitudes physiques et la capacité technique. Le plus difficile est de connaître l’origine du problème pour pouvoir combler le manque. Le reste n’est que travail et persévérance (encore faut-il travailler dans la bonne direction).

Un blocage sur une aptitude physique

Pour savoir si votre blocage vient d’une aptitude physique voici quelques points à analyser : 

  • Est-ce qu’en vous entraînant exclusivement sur le geste qui vous pose problème pendant une longue période, vous ressentez des courbatures plus intenses que celles dont vous avez l’habitude le lendemain de l’entraînement ? Auquel cas, cela peut signifier que votre musculature n’est peut-être pas suffisante
  • Est-ce que la répétition du mouvement vous est plus compliquée que celle d’un autre mouvement ? 
  • Est-ce que vous vous sentez physiquement bloqué ? Par exemple par un manque de souplesse ou de force.
  • Changez de partenaire. Est-ce que le mouvement passe de façon plus fluide avec un autre type de partenaire (plus grand, plus petit, plus léger, plus lourd, etc..) ? Pourquoi cela vous bloque-t-il avec un autre partenaire ?
  • Votre partenaire vous dit-il que vous manquez de puissance ? 
dépasser un blocage physique

Maintenant que vous savez l’origine de votre problème, il faut identifier plus clairement la capacité physique à renforcer. Une fois que cela sera est fait vous trouverez des pistes de réflexion sur notre chaîne YouTube ou encore dans notre méthode de souplesse spécialisée pour les Arts Martiaux et Sports de Combat.

Attention, cela peut sembler très simple mais c’est parfois plus complexe que cela n’y paraît. Les capacités physiques travaillent en synergie et vous pouvez par exemple penser manquer de souplesse alors que vous manquez de force ou d’équilibre. Si vous avez des doutes n’hésitez pas à rencontrer un coach sportif ou préparateur physique.

Dans le travail technique

Si un blocage est technique, vous sentez peut-être que vous forcez pour rien, que vous n’arrivez pas à déployer toute la puissance que vous mettez en œuvre. Cela est très agaçant lorsque ça se produit, mais il existe des techniques pour savoir quand survient le problème et ce qu’il faut travailler.

dépasser un blocage grace a la technique

1 – Entretenez une bonne relation avec votre partenaire et ayez un bon dialogue avec lui. C’est un point clé pour vous améliorer dans le travail à 2.

D’ailleurs, comme le travail à plusieurs est toujours plaisant, n’hésitez pas à partager cet article avec des partenaires d’entraînement.

2 – Ralentissez, prenez le temps de sentir en quoi consiste le problème.

3 – Essayez l’exercice suivant. Demandez à une personne de subir votre technique et de subir celle de quelqu’un qui fait le même mouvement correctement. Demandez-lui d’expliquer la différence de ressenti. Le rôle de partenaire doit être tenu par quelqu’un d’avancé pour qu’il explique clairement le mouvement et son propre ressenti.

4 – Expliquez la technique. En l’expliquant vous verrez peut-être où cela cloche.

5 – Entraînez-vous, cela reste la clé la plus importante.

Bien entendu, pour des besoins évidents de clarté, nous avons décidé de diviser les blocages, mais dans votre quotidien  ceux-ci peuvent s’additionner. Ainsi vous pouvez manquer de force, d’équilibre et de technique, en plus d’avoir peur de tomber et de vous blesser. Mais, en prenant les problèmes un par un et en travaillant dessus régulièrement, vous progresserez sans aucun doute. 

Armand Valle, le fondateur du Ju-jutsu Mushinryu dit souvent :

“En entraînant une technique vous entraînez toutes les techniques, car lorsque vous dépassez un blocage plus profond que la technique (manque de souplesse, trop de contraction, peur de blesser, etc.,..) vous travaillez sur quelque chose qui est commun à toutes les techniques. »

Armand Valle, fondateur de Ju-jutsu Mushin Ryu

Dites-nous en commentaire quel est le dernier blocage que vous avez dépassé et comment vous avez fait. Cela inspirera certainement nombre de nos lecteurs ! 

À très vite ! 

Cet article est corrigé par Henri-Pierre Juguet. Nous le remercions pour son travail de qualité. Si vous aussi vous souhaitez un bon relecteur/correcteur, voici son adresse mail :  hpj.correction.redaction@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici