La méditation joue un rôle crucial dans la préparation mentale de tous les combattants. Ainsi nous avons été invités à participer à un Carnaval d’articles (plusieurs blogs qui se réunissent et écrivent chacun un article sur un même thème) par Christophe Lorreyte sur l’avenir de la méditation. Vous pouvez aller voir son blog ici, et nous vous conseillons aussi cet article : Attitude pour réussir / passer de l’effort à l’exploit, qui donne plein de bons conseils pour progresser, dans n’importe quel domaine !

 

 

La méditation c’est quoi et à quoi ça sert

 

Définissons la méditation

 

Il n’y a pas LA méditation mais DES méditations. Il y a de nombreuses façons de méditer. Nous allons chercher dans cet article ce qui les unifie, ce qu’est l’acte de méditation.

Certaines méditations sont fortement emprunte de religion, d’autres n’ont aucun rapport avec celles-ci. Donc la religion n’est pas ce qui semble être au cœur de la méditation.

Le sujet de la méditation varie selon ses formes. On peut se concentrer sur un point, on peut essayer de trouver la solution à une question (notamment en philosophie) ou encore vouloir lâcher prise et prendre le temps de ne plus s’arrêter sur ses pensées. Donc le sujet de la méditation n’est pas non plus ce qui est l’essence de la méditation.

 

religion et méditation

 

L’origine géographique ou ethnique de la méditation aura des effets, comme la posture prise durant l’exercice, mais cela ne change finalement pas le fond. A ce sujet on peut relever que tous les peuples ont toujours pris le temps de méditer, et que cette perte de la pratique de la méditation est en fait assez récente.

Ce qu’il nous reste à mettre au centre de la méditation, ce n’est rien d’autre que nous. Nous sommes ce qui donne l’intérêt à la méditation. Nous ne méditons que pour nous, et nous sommes les seuls à en tirer les bienfaits. Même lorsque nous méditons religieusement, c’est bien nous qui sommes en train de nous abandonner à la religion. La méditation est un moment que l’on prend, pour soi, pour se centrer sur le moment présent. Et c’est surtout être totalement concentré à ce que l’on fait, à chacun de nos gestes. C’est consacrer toute son attention à soi-même et à tout ce qui est ici et maintenant, sans pour autant se fixer dessus.

 

Utilité de la méditation dans les arts martiaux et les sports de combat

 

Si vous avez lu notre article sur les 3 livres qui ont changé ma vie de combattant, vous savez déjà que la méditation prend une place importante dans les arts martiaux.

 

salut arts martiaux

 

Nous parlerons surtout d’arts martiaux japonais, et okinawaien (qui vient d’Okinawa) car nous avons trop peu pratiqué la méditation d’autres régions pour pouvoir tenir un discours rigoureux dessus.

La méditation permet de se détacher, de prendre du recul. Dans le cas des arts martiaux et de la self-défense cela peut vous sauver la vie. En fait cela peut vous permettre de réussir à reprendre le contrôle de vos émotions en cas d’agression, ce qui n’est pas évident.

La méditation a aussi comme fonction de permettre une meilleure concentration. Si vous avez une compétition importante ou un événement important, comme un passage de grade, le fait de méditer peut vous permettre d’être au top de vos capacités.

Bon, cela fait déjà deux bonnes raisons de vous mettre à la méditation, mais au cas où cela ne serait pas suffisant, on vous en donne une troisième. La méditation va vous permettre de laisser de côté ce qui n’appartient pas au dojo. Du coup, vous apprendrez et progresserez plus vite !

 

 

La méditation et les arts martiaux contemporains

 

Zazen

 

“Ok, mais comment est-ce qu’on médite ?”

 

C’est pas dur José ! Tu poses tes fesses sur un coussin par terre et tu t’assois en tailleur dessus. Ou tu t’assois sur une chaise. Il faut veiller à garder le dos bien droit, le menton légèrement rentré et tirer le sommet du crâne vers le ciel.

 

“Ah ok, et après je fais quoi ?”

 

méditation zazen

 

Tu baisses un peu les yeux mais sans les fermer totalement, et tu laisses tes pensées défiler en essayant de ne pas t’arrêter sur chacune d’elles, mais sans les repousser non plus.

La méditation que l’on vient d’expliquer vient du zen soto, un type de religion qui est arrivé au Japon, notamment grâce à maître Dogen. Mais elle peut être pratiquée sans aucune arrière-pensée religieuse, c’est d’ailleurs le plus souvent le cas aujourd’hui en occident.

Aujourd’hui dans les dojos on voit souvent un mokuso en début et en fin de cours. C’est un cycle très court de zazen, la méditation du zen, mais qui prend une forme un peu différente que dans les dojos zen (nous écrirons d’ailleurs très bientôt un article au sujet du mokuso !).

 

La méditation en activité

 

Mais méditer peut aussi se faire en mouvement, vu que méditer est le fait de ne plus penser à rien d’autre qu’à ce que l’on fait et à ce qui est en train de se passer ici et maintenant. C’est un état d’esprit qui est très recherché dans les arts martiaux. Au japon on l’appelle mushin, esprit vide, car il n’y a plus de place pour la pensée, tout se fait instinctivement.

 

la méditation en mouvement

 

En temps normal lorsqu’on voit qu’une action est possible, on pense à la faire, on ordonne à notre corps de la faire et on la fait. Lorsqu’on arrive à être en état méditatif, mushin, on supprime l’étape de la pensée, on voit l’opportunité et à ce moment même on ordonne au corps d’agir. C’est pour cela que l’on entend souvent les maîtres dire “toute pensée est déjà vieille”.

Pour parvenir à ce résultat il n’y a aucun secret, ni raccourci, il vous suffit de répéter les mouvements, encore et encore. Courage les amis, plus qu’un million de fois… Et vous pourrez recommencer. =D

 

 

Vers une nouvelle méditation

 

Notre société se rapproche de plus en plus de la méditation. Elle se rend compte que cela lui est nécessaire.

Je me souviens d’une élève qui était très stressée. Elle n’arrivait pas à se concentrer pendant ses devoirs. Je lui ai expliqué comment méditer, elle l’a fait et a vu ses résultats grimper en flèche. Dans cette société où nous sommes constamment sollicités, c’est un excellent moyen de prendre un moment pour soi.

Mais je pense que la méditation, même en redevenant une pratique courante, ne sera plus tout à fait la même qu’autrefois.

 

La méditation seule

 

la méditation seulTraditionnellement les méditations se font en groupe, même s’il existe des personnes qui préfèrent la faire seules. Mais aujourd’hui avec la difficulté des emplois du temps, des déplacements cela devient de plus en plus compliqué. C’est pourquoi je pense que nous allons de plus en plus nous tourner vers une méditation solitaire.

Pour parer à cela des applications nous permettent de méditer en groupe, ou de voir qui médite sur la planète. Cela permet de se sentir moins seul dans sa pratique et peut-être d’échanger des façons de faire et de progresser. J’utilise Insight timer car je trouve les réglages que l’on peut faire sur les timers pratiques, mais je sais que la communauté y est assez active. Si vous avez d’autres applications n’hésitez pas à nous les partager dans la barre des commentaires si vous lisez cet article sur le blog. 😉

 

La méditation en temps caché

 

la méditation dans le trainLes mouvements pendulaires (entre le domicile et le lieu de travail) prennent de plus en plus de temps dans les journées des français. J’étais moi-même à 2 heures de trajet pour aller à mon travail l’année dernière. J’ai pu expérimenter la méditation dans les transports en commun. Et je dois avouer que cela n’est pas si désagréable que cela. Cela permet d’être plus concentré le reste de la journée, et en plus le trajet passe plus vite.

Sur du long terme on pourrait très bien imaginer des wagons qui seraient dédiés à la méditation, avec les hauts parleurs qui diffusent une musique zen ou des bruits blancs par exemple. En plus la ville serait plus zen !

 

La méditation dans les écoles

 

enfant méditation

 

Les processus de méditation à l’école primaire sont de plus en plus fréquents. Vu que la méditation permet une meilleure concentration, on a essayé de la faire pratiquer à tous les élèves en début de journée. Les résultats sont probants. Peut-être que l’on peut espérer que les journées de toutes nos chères têtes blondes commencent par cet exercice d’ici quelques années ?

Voilà que cet article se termine, s’il vous a plu et que vous le lisez sur le blog, n’hésitez pas à le partager, à mettre un “J’aime”, et à vous abonner gratuitement à notre blog. Laissez-nous vos avis sur la méditation (vos façons de la pratiquer, son utilité selon vous, …) dans les commentaires ! Si vous le lisez en ebook, nous espérons qu’il aura été complémentaire et utile pour vous et nous vous remercions d’avoir lu cet article jusqu’au bout, vous êtes libres d’aller voir tous les blogs participants en compléments.

On vous dit à très vite. =)

 

 

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

  1. Salut,
    Très sympa ton article. Personnellement, je pratique la méditation de pleine conscience car j’ai beau essayer la zen, cela ne fonctionne pas chez moi. Comme quoi, il faut essayer LES méditations avant de dir qu’elle n’est pas pour nous. Bonne continuation sur le tatami et au blog.
    Lionel

    • Salut Lionel,

      Merci pour ce témoignage. La preuve qu’il faut persévérer et essayer jusqu’à trouver la forme qui nous convient ! J’aime beaucoup la pleine conscience également !
      En tout cas merci pour ton soutien ça fait vraiment plaisir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrivez votre commentaire ici !
Écrivez votre nom ici ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.