Le re…quoi ? Beaucoup d’entre nous sont passés par cette phase où l’on se dit que le repos est une perte de temps. Et cela peut paraître logique de prime abord, à quoi cela peut me servir de ne rien faire ? Pourtant le repos a un rôle très important et sa gestion peut parfois être plus complexe qu’il n’y paraît.

Cette idée d’article m’est venue après une discussion que j’ai pu avoir sur Facebook, notamment avec Frédéric Rabet, compétiteur en JJB qui a obtenu une médaille d’argent aux championnats d’Europe. Je vous mets son Facebook ici. Et si vous souhaitez visiter son site, c’est par ici que ça se passe. C’est un compétiteur acharné, qui travaille plusieures heures tous les jours. Et on espère obtenir prochainement son interview ! 

Nous parlerons ici de repos à moyenne durée. Soit un repos entre 24h et deux mois environ. Nous n’aborderons donc pas les temps de repos entre les exercices, ni les personnes qui arrêtent le sport pendant plusieurs années. 

Nous avions déjà abordé cette question dans l’article : “Entraînement sportif l’été, une bonne idée ? “. Vous y trouverez des façons de vous entraîner tout en profitant de vos vacances. 😉

 

 

Repos, pourquoi est-ce si important ?

 

Armand Valle, fondateur du Ju-jutsu Mushinryu répète souvent cette phrase : 

“Miyamoto Musashi aurait dit : 
“Un jour de repos vaut dix jours de travail”,
et il aurait ajouté : 
“Mais il ne faut pas le dire aux jeunes ils ne comprendraient pas””. 

Cette phrase est très juste, et aujourd’hui on sait l’expliquer un peu mieux. Cependant, la deuxième partie est aussi très intéressante, mais on la traitera un peu plus loin dans cet article.

 

Récupérer musculairement grâce au repos

 

Homme qui prend une poseLorsque vous faites une activité physique intense, vos muscles ont besoin de récupérer. Que vous fassiez de la préparation physique ou de la technique, les Arts Martiaux et les Sports de Combats sollicitent de nombreuses chaînes musculaires.

Lorsque vous ressentez des courbatures, c’est que vous avez des microdéchirures sur le muscle. Si vous pratiquez à nouveau de façon intense votre activité vous risquez de vous blesser sérieusement ! Il faut donc faire attention à prendre du repos pour reposer vos muscles.

 

Construire du muscle

 

Mais ce n’est pas tout, le repos c’est ce qui vous permet de construire du muscle. C’est pendant la phase de repos que le corps va boucher les microdéchirures que sont les courbatures.

Pour cela il a besoin d’une alimentation adaptée, notamment en protéines ! 

Autrement dit, c’est pendant que vous vous reposez que vous construisez votre muscle ! En voilà une bonne raison de passer une soirée tranquille en amoureux ! D’ailleurs, si le sujet vous intéresse vous pouvez lire “Devenir un meilleur amant grâce aux Arts Martiaux et aux Sports de combat”, en cliquant ici.

 

Récupérer nerveusement

 

Lorsque vous pratiquez une activité physique avec une forte intensité, vous mettez votre système nerveux à très rude épreuve

C’est une fatigue qui est quasiment invisible, vous pouvez ressentir que vous avez un peu moins de force que d’habitude, mais vous n’avez pas de douleur importante. Cependant cela peut être à l’origine de blessures.

Je vous en parle en connaissance de cause. Un jour, j’avais l’impression de ne pas avoir trop de force, seulement j’ai voulu aller m’entraîner. Si à l’origine je souhaitais faire un entraînement soft, je me suis laissé entraîner par le cours et j’ai accéléré. Et crack ! Entorse acromio-claviculaire, deux mois sans pratiquer pour ne pas louper un cours ! C’est tout de même dommage !

 

Le repos articulaire

 

main de squeletteGlobalement, l’entraînement physique fatigue vos articulations, vos tendons, vos ligaments. Mais les Arts Martiaux et les Sports de Contact sont d’autant plus agressifs pour eux car on impose des mouvements contre nature comme des chocs ou des torsions !

Il est très important de prendre un temps important pour vous remettre. C’est la raison pour laquelle je conseille de souffler au minimum deux à trois semaines l’été, et je comprends totalement ceux qui prennent deux mois de vacances.

 

Le repos, qu’est-ce que c’est au juste ?

 

C’est bien de dire que le repos est important, mais comment se repose-t-on au juste ? 

 

Ne rien faire

 

Femme dans un hammac

 

Se coucher dans un hamac et prendre le temps de ne rien faire, c’est un repos total.

J’ai un ami qui définit le repos et les vacances comme : “le fait d’avoir le temps de ne pas faire les choses”. J’aime beaucoup cette définition qui est très pertinente. Prenez le temps de ne rien faire, de vous reposer tranquillement.

C’est une très bonne façon de prendre du repos.

 

Dormir

 

Le sommeil est quelque chose qui reste encore difficile à comprendre pour les scientifiques. On sait que beaucoup de choses se passent pendant le sommeil, mais on ne comprend pas tout.

Cependant on est sûr de plusieurs choses. C’est un excellent (et dans la plupart des cas le meilleur) moyen de prendre du repos. C’est aussi un moment important pour faire le plein d’énergie et réparer les lésions subies par votre corps. C’est à ce moment-là que vous allez soigner vos différentes blessures.

Il existe aussi de très fortes suppositions sur le fait que le sommeil aiderait à faire le tri dans les informations reçues et à “gérer” les différentes connexions neuronales. C’est donc un moyen de mieux emmagasiner ce que vous avez appris pendant vos cours.

Il est donc important d’avoir une bonne hygiène de vie et de dormir suffisamment. Seulement, nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil et il est difficile de définir un temps de sommeil nécessaire à chacun. C’est pour cela que vous devez être à l’écoute de votre corps et repérer vos moments de fatigue.

 

Travailler d’autres choses

 

Laisser au repos une zone de votre corps ne signifie pas nécessairement laisser au repos toutes les zones. Imaginons que vous sentez que vos cuisses sont douloureuses, peut-être pouvez-vous faire des dips ? 

 

Couple qui fait du vélo

 

Il est aussi important de comprendre que vous pouvez quand même vous déplacer, et peut-être pouvez-vous travailler d’autres choses à l’entraînement. Plutôt que de travailler sur des techniques qui demandent beaucoup de jambe, vous pouvez travailler sur des techniques du haut du corps.

Encore une fois, tout cela est une question de ressenti ! 

 

Repos et nutrition

 

Pour bien se reposer, il faut bien dormir. Mais il est également nécessaire de bien manger. Si votre alimentation laisse à désirer, vous risquez alors de ruiner votre phase de repos. 

Brochettes de légumeImaginons que vous ayez travaillé pendant une heure sur vos cuisses, que vous dormez correctement et que vous mangez n’importe comment. Cela revient à creuser un trou pour faire une piscine correctement, faire de bonnes fondations mais de la bâtir avec des fuites. Cela serait dommage. 

Bien entendu un petit écart n’est pas grave, c’est lorsque cela se répète que c’est un problème. Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter notre article “Pourquoi faire un menu”.

Une chose que j’aime beaucoup faire après une séance intense, c’est de boire du jus de citron. Cela permet de réduire l’acidité du corps et de limiter certains effets indésirables !

 

Repos actif

 

Le repos actif, c’est avoir des actions qui aident au repos. Il en existe de nombreux types. Par exemple vous pouvez pratiquer la cryothérapie (si vous en avez les moyens) ou la douche glacée. Cela accélère la circulation sanguine et améliore donc la récupération.

Les massages faits par des experts, qui permettent de dénouer les muscles et d’améliorer la récupération, sont aussi une très bonne idée pendant le repos.

Une activité physique à faible intensité comme le footing ou le vélo, peuvent aussi être une solution pendant votre repos. Cela vous permet notamment de drainer le sang !

 

Repos et étirement

 

Femme qui fait des étirements

 

Les étirements et les assouplissements quant à eux soulèvent plus de questions. Certains experts pensent que l’on peut faire une séance d’étirement, voire d’assouplissement, pendant un jour de repos. D’autres pensent que cela peut être problématique.

Pour ma part, je pense qu’il faut d’abord être à l’écoute de son corps, et que si l’on se sent capable de le faire on peut essayer, mais sans y mettre trop d’intensité.

Si vous voulez recevoir gratuitement notre méthode d’assouplissement, vous pouvez cliquer sur les liens en bas de chaque article ! Vous aurez un Ebook qui vous explique tout et une vidéo pour vous accompagner !

 

 

Comment gérer son repos

 

L’autre grande question sur le repos, c’est comment le gérer ? Parce que si on écoute toutes les recommandations les plus prudentes on finit par faire une heure de sport par semaine.. 

 

Écouter son corps

 

Pour moi la clé de toute activité physique, c’est d’être à l’écoute de son corps. Il faut savoir prêter attention à ce que notre corps nous dit. Si j’ai mal à mon épaule, je ne force pas dessus.

Mais au contraire, si je sens que je n’ai pas de fatigue, je peux refaire une séance. Attention à ne pas en faire trop d’un coup, car certaines fatigues ne se ressentent pas forcément.

 

S’adapter au fur et à mesure

 

Personnellement je pratique 20h par semaine environ (parfois un peu plus). Mais lorsque j’ai commencé les Arts Martiaux, je pratiquais seulement 4 cours par semaine, et il y en avait deux intenses et deux beaucoup plus calmes. 

Petit à petit j’ai pu augmenter le volume et l’intensité. Je ne suis pas passé directement d’aucune activité physique à beaucoup. Il faut prendre le temps. Et surtout ne cherchez pas à faire comme le voisin, le plus important c’est de durer ! 

Au début, prenez un jour de repos après chaque séance. Puis, petit à petit essayez de réduire. Il est important d’avoir un jour de repos complet par semaine au strict minimum. Je recommande deux jours de repos minimum pour toute pratique loisir non suivie par un professionnelle. 

 

L’entraînabilité 

 

Tout le monde n’a pas la même entraînabilité, c’est-à-dire la capacité à être entraîné. Cela dépend notamment du temps de repos nécessaire entre nos séances. 

Si un entraînement permet de mieux vivre les prochains, et donc de réduire le temps de repos entre chacun d’entre eux, on a tous une limite. Tout le monde a besoin de se reposer à un moment. Seulement tout le monde n’a pas besoin du même temps.

Si une personne à son plein potentiel a besoin de douze heures pour récupérer et une autre d’un jour complet, il y en a une qui peut s’entraîner deux fois plus que l’autre. Cependant, ce n’est pas quelque chose qui s’entraîne, cela dépend en partie de notre hygiène de vie mais aussi de nos gènes. 

La grande majorité des athlètes ont une très forte entraînabilité et font de deux à trois entraînements par jour. Cependant, cela n’est pas sans conséquence, il suffit d’observer les athlètes comme Teddy Riner qui sont totalement usés à moins de 30 ans par ce rythme infernal. 

Cet article se termine, n’hésitez pas à le partager à quelqu’un qui aurait besoin de prendre un peu de repos ! Si de votre côté vous cherchez un moyen de vous entraîner tout en vous reposant, on vous conseille notre article sur la visualisation

A très vite !

 

Cet article est corrigé par Henri-Pierre Juguet. Nous le remercions pour son travail de qualité. Si vous aussi vous souhaitez un bon relecteur, voici son adresse mail : 

hpj.correction.redaction@gmail.com

 

 

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    133
    Partages
  • 133
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 COMMENTAIRE

  1. J’aime beaucoup cet article notamment la parti sur la fatigue nerveuse. La fatigue nerveuse je l’a vois un peu comme une cause de blessure “silencieuse”.

    Moi je conseille en général de faire un repos de 2 semaines (ou une activité physique différente) tout les 3 mois et après les 2 semaines de repos, changer/varier son programme d’entrainement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrivez votre commentaire ici !
Écrivez votre nom ici ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.