Être plus performant, pouvez-vous y arriver ?

0
161
etre plus performant

Être plus performant peut être vu comme un thème totalement déconnecté de la pratique martiale. Bien entendu, pour les Sports de Combat je suis certain que vous voyez le lien, mais vous verrez que cela vous concerne également si vous pratiquez les Arts Martiaux.

D’ailleurs, si vous souhaitez progresser, je vous invite à lire les 3 e-books gratuits avec des conseils d’experts de nombreuses disciplines (de l’Aïkido au MMA, du Systema au Jujitsu Fighting). Vous pouvez y aller, c’est gratuit ! 

“Entre le débutant et l’expert, ce qui a changé est ce que produit l’instinct, mais en soi le mécanisme reste le même, naturel et instinctif.”

Jérôme Huon, expert en Savate, Boxe Française “Trois conseils pour améliorer votre pratique, par 15 experts” ebook gratuit et téléchargeable gratuitement ici

Être plus performant, est-ce que cela a du sens ?

Performance, cela veut dire quoi ?

Si vous souhaitez être plus performant, cela demande de se questionner sur ce qu’est la performance. C’est un mot que l’on retrouve souvent dans le domaine du sport, il implique une comparaison à d’autres personnes.

Pourtant, vous pouvez chercher à progresser dans votre discipline, même si vous ne visez pas la compétition. Vous pouvez vouloir devenir meilleur, être plus performant sur un point particulier. Et cela m’amène à développer ma réflexion : la performance peut s’établir par rapport à vous-même. 

Vous n’êtes pas obligé de vous comparer aux autres, encore moins pour vouloir les dépasser, mais vous pouvez réussir à être plus performant comparé à celui que vous étiez hier. 

Le fait de parler avec le langage sportif est intéressant car il peut également éveiller notre esprit de compétition. En utilisant un langage spécifique, on peut réussir à se rattacher à l’univers qui y est lié. Parler de performance, c’est voir les Arts Martiaux comme un sport, et, si certains ont déjà envie de me jeter des shurikens ou des haches, laissez-moi le temps de développer.

Les Arts Martiaux ont des différences avec les Sports de Combat, mais le fait de ne pas les distinguer permet d’en faire ressortir les points communs. Vous pourrez utiliser un vocabulaire que les pratiquants connaissent pour, petit à petit, faire évoluer leur domaine. 

Enfin, la performance est recherchée dans toutes les disciplines. On cherche à provoquer le plus d’effets possible avec le moins d’énergie. Réussir à sonner un adversaire d’une seule frappe, à projeter son adversaire avec le moins de force possible. La performance dépend de ce que l’on souhaite mettre derrière, de ce à quoi elle fait référence.

Performance et contre-performance ?

Il est possible de faire des contre-performances. Qui n’a jamais entendu parler d’un athlète qui était certain de dominer son combat et qui a perdu, qui n’a jamais vu un excellent pratiquant de son club perdre contre quelqu’un qui lui était inférieur ? 

La contre-performance, c’est être au-dessous de nos capacités un jour donné. Apprendre à gérer les contre-performances, à être le plus performant possible avec notre niveau (faible ou fort) du jour, est quelque chose de nécessaire dans la pratique des Arts Martiaux.

La contre-performance peut également venir d’une erreur. En prenant le temps d’analyser les causes de cette erreur, des solutions possibles la prochaine fois que la situation se produira vous saurez vous adapter et vous aurez progressé.

performance et contre performance
Photographie de Fernando Mafra

Cependant, il faut veiller à toujours étudier une contre-performance pour pouvoir en tirer les bénéfices. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser la visualisation, un film de l’événement ou la discussion avec quelqu’un qui y a assisté par exemple. Il faut veiller à ne pas rester prisonnier des erreurs, ce qui nuirait à votre performance. Par exemple, ne visualisez pas sans cesse un mouvement raté, mais faites-le évoluer en un mouvement réussit.

Attention au stress que peut provoquer le fait de chercher à être plus performant.

Cela peut devenir un poids pour ceux qui viennent simplement pour se détendre et chercher à progresser. Si vous entrez dans une course pour progresser plus rapidement et à chaque fois, cela peut ajouter une tension dans votre pratique.

Restez donc bien vigilant sur ce point.

Être plus performant, les bons réflexes 

Devenir plus apte

“Le budoka n’a jamais fini d’affûter son corps, ni de polir ses techniques. Rousseau disait de l’homme que c’est “un animal perfectible”, qui se trouve toujours en chemin, jamais arrivé, hormis à l’heure de rendre l’âme.”

Mathieu Debas – Yashima Tome 5

Pour être plus performant, une des stratégies est de travailler sur vos capacités physiques. Si vous maîtrisez mieux votre corps, il répondra mieux à vos attentes, vous permettant ainsi de pratiquer à un niveau supérieur. 

Les capacités ont besoin d’être entraînées de façons logiques et organisées. Si vous le faites correctement, vous constaterez rapidement des progrès. 

performance et aptitude

Vous sentir plus apte vous permettra d’être plus performant car vous serez plus à l’aise et vous aurez plus confiance en vous. Cela passe également par un entraînement régulier de votre panel de techniques afin d’avoir confiance en vous, vous permettant d’améliorer. 

En renforçant vos capacités, vous actionnez un curseur important qui vous permettra de vous sentir plus à l’aise pour agir comme vous le souhaitez. 

Par exemple José travaille sa capacité à lancer et rattraper les brochettes tout en s’hydratant, autant vous dire qu’il est beaucoup plus performant que moi pour un bon repas convivial. En effet, ses capacités physiques et techniques sont largement supérieures aux miennes dans ce domaine, et, si cela ne fait pas tout (il peut être distrait et laisser carboniser le repas), il y a plus de chance pour que vous vous régaliez mieux avec lui qu’avec moi. 😜

Prendre plus de plaisir

Si vous prenez du plaisir, vous pourrez mettre beaucoup plus d’ardeur dans l’entraînement. Lorsque vous n’avez pas l’impression que l’entraînement est “difficile” mais au contraire qu’il n’est que jeu et plaisir, alors vous pouvez vous dépasser beaucoup plus facilement.

Or, pour devenir plus performant, il est important de réussir à se dépasser, de sortir de sa zone de confort. Cela permet d’aller plus loin, de ne pas perdre la motivation sur le long terme.

etre plus performant et plaisir
Photographie de Bruce Caron

Si vous ne prenez pas de plaisir, vous risquez de vous crisper, d’être plus tendu, ce qui est à éviter lorsqu’on cherche à être plus performant. Au contraire, le relâchement permettra de devenir beaucoup plus efficace. Cela sera facilité par le fait de prendre du plaisir à la pratique. 

Mais il existe un paradoxe dans ce conseil : plus vous aurez envie de devenir plus performant, et plus le risque de voir votre plaisir chuter est grand (surtout si vous ne remarquez pas vos progrès). C’est pour cela qu’il faut vraiment éviter de vous mettre trop de pression sur vous-même par rapport à votre pratique. J’aime dire “Il faut pratiquer sérieusement sans se prendre au sérieux”.

Se fixer les bons objectifs

“Je me suis souvenu que kanchô supervisait nous avait dit : « Il n’y a pas de compétition en aïkido. Par conséquent, nous devons utiliser toutes les occasions telles que les grades, démonstrations ou tous autres événements, pour rivaliser avec nous-même et aller au-delà de nos propres limites. Une démonstration est un moyen de fournir plus que le meilleur de nous-mêmes. C’est une occasion de nous donner 120 % de nous-mêmes. »

Uchideshi, dans les pas du maître, Jacques Payet, p.108

Savoir où l’on va, quel chemin nous devons parcourir est très important pour progresser et devenir plus performant. Encore mieux, avoir plus d’indices qui permettent de baliser le chemin qu’il vous reste à arpenter et de savoir si vous êtes sur le bon chemin.

Pour réussir je vous conseille de bien lire cet article sur le fait d’être focus sur ses objectifs, dans lequel on vous explique les différentes formes d’objectifs qui existent et celui-ci pour rester motivé sur le long terme

Si vous ne savez pas ce que vous avez à travailler vous risquez de vous entraîner dans le vide, sans un but précis. À l’opposé, si vous avez défini ce qu’il est important de renforcer pour vous en ce moment, vous allez pouvoir cibler les points qui vous seront les plus bénéfiques. 

Un bon moyen d’y arriver est de réfléchir par dates clés ce sur quoi vous devez progresser. Si vous pratiquez un Sport de Combat, vous pouvez vous caler sur les tournois de votre discipline. Si la compétition ne vous intéresse pas, vous pouvez vous caler sur les trimestres, les vacances scolaires ou le travail entre deux stages. Le tout est de trouver des moments forts qui vous conviennent pour réfléchir à votre pratique et ses axes de progression.

Cet article touche à sa fin. S’il vous a semblé performant, on vous invite à le partager sur les réseaux sociaux pour aider un maximum de personnes. Merci à ceux qui le feront ! 

À très vite ! 

Cet article est corrigé par Henri-Pierre Juguet. Nous le remercions pour son travail de qualité. Si vous aussi vous souhaitez un bon relecteur/correcteur, voici son adresse mail :  hpj.correction.redaction@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici