Qu’est-ce que la préparation physique ?

0
264
preparation physique

“Notre outil principal est notre corps et il faut le préparer pour résister à différentes épreuves. Notre corps, c’est notre arme. Il doit être toujours en bon état et disponible immédiatement, à n’importe quel moment.”

Karate et petits satoris, Jacques Tapol (champion du monde Karaté), p.79

Qu’est-ce que la préparation physique ? Voilà une vaste question à laquelle on va essayer de répondre. Et on va même tâcher de vous dire pourquoi cela peut être intéressant pour vous.

Après sa lecture, si cet article vous a semblé utile, n’hésitez surtout pas à le partager sur vos réseaux sociaux préférés !

Préparation physique et science de l’entraînement

Nous allons ici vous donner des éléments importants de la préparation physique. Si vous souhaitez un livre pour en savoir plus, je vous conseille vivement la lecture de “La Bible de la Préparation Physique”. Cependant, ce n’est pas toujours évident de trouver les tenants et les aboutissants, donc si vous avez besoin d’un accompagnement plus personnel n’hésitez pas à nous contacter par mail : contact@corps-et-esprit-martial.com.

Programmer

Lorsqu’on s’entraîne régulièrement, on se rend bien compte que son corps évolue, qu’ on a plus de puissance, de vitesse, de souplesse, etc.,.. Mais savez-vous que si vous vous entraînez sans programme établi vous ne pourrez pas tirer un maximum de bénéfice de vos entraînements ?

Le rôle de la préparation physique c’est justement de faire en sorte que tout se passe au mieux en anticipant les problèmes et les résultats. 

Par exemple, si vous avez tendance à vouloir améliorer votre vitesse en fin de séance, cela est contre-productif, car vous ne pouvez pas développer le maximum de votre capacité à cause de votre fatigue et vous donnez à votre corps l’impression qu’il a atteint sa vitesse maximale. 

Il faut comprendre que l’entraînement de certaines facultés est rendu plus difficile par le fait de poursuivre plusieurs buts à la fois. Ces interférences peuvent engendrer : 

  • des résultats plus lents
  • des contre-performances
  • des blessures

Anticiper les pics de forme et de fatigue

“Acceptez d’avoir besoin de plus de temps d’échauffement et de récupération que vingt ans auparavant.”

Pierre Portocarrero, expert en Karaté  “Trois conseils pour améliorer votre pratique, par 15 experts” ebook téléchargeable gratuitement ici

La préparation physique permet de planifier à la fois la fatigue que vous allez ressentir suite aux entraînements (et donc les temps de repos) mais aussi les moments où il va falloir prévoir des semaines plus légères afin d’éviter que vous n’en fassiez trop et que vous finissiez par vous blesser. 

En ce sens, la préparation physique est un excellent moyen de mieux connaître votre corps. Dans l’interview qu’Antony Réa nous a donné il dit cela (ce n’est pas du mot à mot) “Pendant des années je me suis entraîné tous les jours de la semaine et en fin de semaine je n’étais plus bon à rien. Mais j’ai décidé un jour de garder le mercredi soir pour me reposer et ça a tout changé, ma préparation physique a été beaucoup plus efficace.”

La préparation physique, grâce à sa programmation, permet également de calculer les pics de forme, les effets à rebours des entraînements. Certains types de cycles d’entraînement peuvent donner des résultats jusqu’à 8 voire 12 semaines après qu’ils aient été effectués. 

Différence entre musculation “Bodybuilding” et préparation physique

“Ainsi en forgeant (le corps), il faudra garder à l’esprit qu’il est nécessaire d’allier fermeté et souplesse. En outre, les connexions des différentes parties du corps demandent une attention de tous les instants, et une attention extrême. La précision corporelle, de décimétrique, devra devenir centimétrique, puis progressivement millimétrique. Le geste sera répété, encore et encore, puis corrigé, puis répété à nouveau, affiné… jusqu’au moment où il sera exécuté parfaitement. Ainsi que le disait Musashi “Mille fois pour forger, dix mille fois pour polir.””

Richard Folny – Nihon Taijutsu – Yashima tome 5

Le Bodybuilding vous permet de vous construire un corps élégant et puissant. La préparation physique vous permet de vous construire un corps capable de réussir un exercice spécifique, sans prendre en compte l’esthétique corporelle. Ceci n’est pas un reproche à l’une ou l’autre de ces méthodes. Et les deux peuvent parfois se compléter, mais pas toujours. 

Par contre, les outils utilisés peuvent être les mêmes, les méthodes peuvent être les mêmes également (mais ce n’est pas nécessairement le cas). Ce qui va surtout varier, c’est la façon d’organiser les séances, la fréquence à laquelle on fera certains exercices et d’autres pas. 

Prenons un exemple concret, un combattant en discipline de percussion (de la Boxe au Kendo) a besoin d’avoir des jambes très explosives et il travaillera cette explosivité très fréquemment en préparation physique, bien plus qu’en Bodybuilding qui cherche l’homogénéité. 

Encore une fois, le tout est de savoir pourquoi vous avez besoin d’améliorer telle capacité et comment le faire correctement.

Des bases en nutrition

Ce que votre corps ingère devient votre corps, c’est aussi simple que cela. Si vous ne savez pas quoi manger ni quand le manger selon vos besoins et vos entraînements, vous aurez beaucoup plus de mal à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. 

Pour tous les compétiteurs que l’on a pu interviewé, la grande majorité trouve que c’est la nutrition qui est ce qu’il y a de plus difficile dans la préparation physique. À l’heure où j’écris ces lignes je n’ai pas encore pris le temps de valider mon diplôme américain de diététique du sport, mais j’ai bien suivi la formation pour pouvoir vous aider. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser en commentaire.

Vous pouvez retrouver un article et une vidéo pour réussir à mieux gérer votre nutrition, où l’on vous explique simplement comment fonctionnent les nutriments que vous ingérez et comment savoir ce dont vous avez besoin. 

Des répercussions de la préparation physique

Nous allons maintenant analyser ce que la préparation physique va vous apporter. 

Changer votre quotidien

Cela semble évident, mais la préparation physique va vous permettre d’être plus en forme physiquement. Vous allez observer des progrès sur vos capacités physiques, vous permettant de mieux maîtriser vos gestes et votre technique.

Mais cela ne s’arrête pas à cela. Petit à petit, votre quotidien va certainement de se transformer. Vous prendrez des habitudes que vous n’aviez pas avant, comme vous étirer devant la télévision, manger plus sainement, etc.,.. C’est une forme de cercle vertueux. Vous faites des efforts donc votre quotidien tend vers ces efforts.

Photographie de Gobierno Cholula

Mais il y a encore plus extraordinaire que cela, c’est qu’une loi dit que l’on ressemble aux 5 personnes que l’on côtoie le plus. Ainsi, vous entraînerez probablement dans votre sillage les personnes qui vivent avec vous, leur assurant des habitudes de vie plus saines.

Le jour où j’ai remarqué combien la préparation physique avait affecté mon quotidien, c’est lorsque j’ai été chez des amis et que l’on regardait un film, je me suis mis au sol pour m’étirer en même temps. Ils n’ont pas compris pourquoi je ne profitais pas de leur canapé confortable.. Je leur ai dit de se joindre à moi pour essayer. Eux, qui avaient habituellement mal au dos après une heure devant la télévision, n’ont ressenti aucune douleur à la fin du film. C’est une habitude qu’ils ont gardée depuis lors et que je vous invite vivement à prendre. On peut très bien regarder un film autrement que sur un canapé confortable.

Gérer la motivation

Lorsqu’on progresse au dojo, on est plus motivé. Mais comment vous sentiriez-vous si vous sentez que vos efforts vous font progresser dans votre vie en général ? Fermez les yeux et tâchez de l’imaginer. C’est ce qui se produira lorsque votre pratique dans votre discipline martiale impactera tout votre quotidien.

Et cette sensation vous poussera à pratiquer encore plus, vous deviendrez un bulldozer inarrêtable. Et c’est là une force de la préparation physique : vous aurez prévu de faire des pauses, de lever le pied.. Parce que si vous ne savez pas ralentir vous allez tout droit à la blessure de fatigue. 

Photographie de Stroops MMA

Attention, lever le pied ne veut pas nécessairement dire ne rien faire du tout pendant 2 mois et rester les doigts de pied en éventail au bord de la piscine comme José. 😜 Vous pouvez retrouver deux articles :

Pratiquer sans vous abîmer

Ce point je l’ai gardé pour la fin car il est pour moi le plus important (je l’ai même un peu abordé dans l’article sous différentes formes). La préparation physique générale évite les blessures dues aux erreurs de planning mais elle permet aussi de consolider les zones du corps avec un risque de blessure élevé (à cause de déséquilibre musculaire par exemple, ou de mauvaises postures prises régulièrement ou encore suite à des blessures antérieures).

Je m’explique : vous vous êtes fait une entorse à la cheville et vous allez vouloir reprendre l’entraînement. Il va falloir à la fois travailler la souplesse de la cheville mais aussi la proprioception, l’équilibre, la force des jambes dans certains axes particuliers. Tout cela fait partie de ce que vous pouvez mettre en pratique en préparation physique si votre accompagnant sait comment s’y prendre. 

Personnellement, il m’est arrivé de suivre quelqu’un après une blessure, et si je ne savais pas quoi faire exactement il m’arrivait d’appeler son kinésithérapeute pour être certain de travailler en synergie avec lui et de l’aider à se remettre au mieux. C’est pour cela que je vous invite à ne pas cacher vos diverses blessures

Avant de vous quitter, je vous invite à télécharger gratuitement votre méthode de souplesse dédiée aux Arts Martiaux et Sports de Combat, que l’on a réalisée avec le préparateur physique d’un champion d’Europe de Judo !

À très vite.

Cet article est corrigé par Henri-Pierre Juguet. Nous le remercions pour son travail de qualité. Si vous aussi vous souhaitez un bon relecteur/correcteur, voici son adresse mail :  hpj.correction.redaction@gmail.com

Photographie de tête d’article de David Biger

“Au départ la technique n’est pas une fin en soi, mais un support, un outil pour travailler le corps et l’esprit. On recherche une métamorphose de l’individu en l’aidant à se défaire de ses anciennes structure non seulement physiques, mais aussi mentales, pour laisser apparaître un être nouveau, prêt à recevoir l’enseignement, à intégrer la technique. Ce processus consiste à préparer le corps par un entraînement rigoureux, mais aussi à rendre l’esprit disponible tout en le fortifiant, en le trempant.”

Areski Ourzout – Yashima tome 5

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici