En découvrant le carnaval d’articles proposé par le blog “Jouer du violon”, sur le thème “débuter une pratique à tout âge”, nous nous sommes dit que cela pouvait être intéressant d’y participer. D’ailleurs, si vous voulez voir le lien entre les Arts Martiaux et la musique vous pouvez lire cet article et vous comprendrez rapidement. Nous avons choisi de voir comment les Arts Martiaux peuvent être une activité pour une personne âgée. 

Vous avez toujours rêvé de faire des Arts Martiaux et vous n’avez jamais eu le temps. Il a fallu s’occuper de vos études, puis travailler et s’occuper des enfants. Après avoir travaillé de nombreuses années dans des postures parfois difficiles, votre corps est usé, et vous pensez que votre rêve de devenir aussi impressionnant que Bruce Lee est loin derrière vous. 

Et si je vous disais que vous vous trompez totalement ? Que vous avez encore le temps pour devenir un vrai artiste martial, que c’est une très bonne activité pour personne âgée ? Si je vous disais que cela peut même résoudre certains de vos problèmes de santé ? 

Si vous pensez que cet article peut aider une personne, n’hésitez pas à le partager ! 

Mais pour tous ceux qui auraient un doute, je vous conseille de regarder cette vidéo !

 

 

Une activité pour personne âgée, qu’est-ce que c’est ?

 

Je voudrais commencer cet article en définissant le mot âgé. Chacun vieillit d’une façon différente et il important d’en avoir conscience. Les conseils que je donne sont également très important même pour des personnes plus jeunes. 

Par exemple, dans mes cours j’ai une personne de 45 ans qui a des soucis de santé. J’ai adapté sa pratique et petit à petit sa santé s’améliore. Il est nécessaire de pratiquer avec son corps et notre contre lui. On devrait tous avoir une activité pour personne âgée, c’est à dire adaptée à l’âge de notre corps. 

J’ai vu des personnes de 90 ans chuter au-dessus d’une table basse, et j’ai vu des personnes de 30 ans incapables de le faire. Se comparer aux autres est dangereux, il est nécessaire que vous en ayez conscience.

Une activité pour senior, c’est tout simplement respecter son corps et ses émotions.

 

 

Arts martiaux, une activité adaptée aux personnes âgées

 

Trouver un but dans la pratique. Bien entendu, si vous voulez devenir champion olympique à 70 ans, cela peut être compliqué. Mais il existe de nombreuses raisons de se lancer dans les arts martiaux, même lorsqu’on est âgé.

 

Passion

 

Beaucoup de personnes commencent les arts martiaux par passion, ou curiosité culturelle. Ils ont vu les films de Jackie Chan, ont trouvé les mouvements drôles et ont fait le premier pas : pousser la porte du dojo (lieu de pratique des Arts Martiaux).

Cette passion est une excellente raison de se lancer dans les Arts Martiaux, que vous ayez 10 ou 80 ans. Cela va vous permettre de rester motivé et de continuer à vous entraîner.

 

Lien social

 

Lorsqu’on prend de l’âge, on reste souvent sur le même schéma social. On voit les mêmes personnes, on sort dans les mêmes lieux.

 

Cours de iaido

 

Le problème c’est que parfois ces personnes deviennent trop éloignées pour que l’on puisse continuer à les voir régulièrement. Ce qui crée l’isolement social.

Le fait de pratiquer un sport, quel qu’il soit, permet de créer un lien social. Vous allez voir des personnes, échanger, discuter, etc. Mais les Arts Martiaux renforcent ce lien. Comment ? Vous travaillez souvent à deux, et vous devez prêter attention au partenaire, comme il doit faire attention à vous. Il y a nécessairement un moment dans le cours où quelqu’un va vraiment se demander si vous allez bien.

Cela peut paraître étrange que je parle de cela, mais le sentiment d’isolement est quelque chose de très prononcé chez les personnes d’un certain âge. C’est une des raisons qui font que les Arts Martiaux sont une activité pour personne âgée tout à fait adaptée aux personnes âgées.

Dans cet article, j’explique comment les Arts Martiaux m’ont permis d’être heureux et de me sentir plus libre. Peut-être que cela vous permettra de mieux comprendre ce que la pratique vous apportera.

D’ailleurs, dans mes cours, les personnes qui ne loupent qu’en cas de force majeure sont souvent les personnes âgées. Car pour elles c’est un rendez-vous important ! 

 

Activité physique

 

Personnes qui font de la boxe en extérieurAvec l’âge le corps change. Lorsque les fonctions vitales se ralentissent, on parle de sénescence. Mais il y a aussi une perte de la masse musculaire et de la densité osseuse. 

Le fait de pratiquer une activité adaptée va permettre de garder votre corps en meilleure forme. Cela va également réduire certaines douleurs dues à l’arthrose par exemple. Il ne faut donc pas hésiter à aller essayer un cours. 

Cela va également permettre de renforcer vos muscles profonds, qui sont nécessaires à une bonne santé et qui peuvent réduire les douleurs, notamment dans le dos.

 

Équilibre

 

Une des raisons principales des blessures chez les seniors, c’est la chute. Lorsqu’on vieillit, on fait souvent des pas plus petits et nos capacités proprioceptives diminuent. 

 

Homme qui fait du kung fu

 

Les Arts Martiaux travaillent beaucoup sur la notion d’équilibre. Donner un coup de pied, balayer quelqu’un, etc. Ce sont des choses que l’on fait dans beaucoup de pratiques, et qui permettent de mieux comprendre comment notre corps est situé dans l’espace.

On apprend également à mieux se réceptionner en cas de chute. J’ai justement développé ce sujet dans l’article Mes conseils pour accompagner un enfant pratiquant un sport de combat”, n’hésitez pas à le consulter.

Travailler l’équilibre est au coeur de toute activité visant pour senior, c’est tout simplement indispensable. Mais si vous le faites dans un cadre que vous appréciez en plus, alors cela devient un vrai plaisir.

 

 

Mes astuces pour les seniors débutants

 

Les Arts Martiaux sont une activité pour personne âgée à part entière. Cependant, il existe des règles importantes, auxquelles il vaut mieux éviter de déroger. Sans quoi vous risquez des blessures, qui sont plus longues à réparer à cause de la sénescence.

 

Pratiquer à son rythme

 

Cela peut paraître banal. Mais vous seriez étonné du nombre de seniors qui viennent et qui commencent à pratiquer comme s’ils avaient vingt ans. Ce n’est pas parce que les jeunes font 50 répétitions que vous devez réussir à en faire autant. 

Homme qui fait du Tai chiL’important est de pratiquer avec son âge et non pas contre son âge. Si vous ne pouvez pas chuter, ne le faites pas ! 

Le problème, c’est surtout lorsque le cours n’est pas uniquement une activité pour personne âgée. Il faut alors bien comprendre que vous ce n’est pas grave si vous ne faites pas exactement la même chose que les jeunes de 18 ans. Et cela même si vous travaillez avec une d’entre elles.

Et non, vous n’allez pas ralentir leur rythme de progression, car ils vont continuer à travailler différemment. Et il apprend également le respect des aînés, ce qui est très important, dans notre société comme dans les Arts Martiaux. 

Cela consiste également à choisir le bon dojo, où l’on pratique ce qui vous semble être une activité pour senior. Si vous allez dans une salle de Boxe ou de Judo, où l’on fait beaucoup de combat, ce n’est pas forcément le mieux. Pour sélectionner la bonne salle, lisez notre article “Quel art martial choisir”.

 

Être régulier

 

“À mon âge, je ne peux pas arrêter de pratiquer un seul jour” Maître Tamura, Aîkidoka de haut niveau, élève direct du fondateur Morihei Ueshiba.

J’en ai parlé un peu plus haut, les personnes âgées sont souvent très régulières. Et c’est important pour plusieurs raisons.

Tout d’abord pour la motivation. Si vous commencez à ralentir votre pratique, il va devenir de plus en plus difficile de vous motiver à pratiquer. Si vous voulez d’autres astuces pour garder votre motivation, je vous conseille notre article “Comment rester motivé comme Karate Kid”.

Lorsqu’on vieillit, la masse musculaire se réduit. Si vous n’êtes pas régulier, cela va être difficile de la reconstruire. C’est aussi pour cela que la régularité est très importante.

 

Y aller à deux et s’amuser

 

Toujours dans le registre de la motivation, le fait d’aller s’entraîner à deux est très intéressant. D’après Mathew Meadows (1), le fait d’être engagé auprès de quelqu’un est une des meilleures façon de faire quelque chose.

 

Deux pratiquants ensembles

 

En plus, cela vous permet de partager quelque chose avec quelqu’un que vous appréciez (votre petit fils, votre soeur, etc.). 

Et surtout, prenez du plaisir. S’il n’y a aucun plaisir, vous ne pourrez pas continuer votre pratique comme vous le souhaiteriez. N’oubliez pas que vous êtes en pratique loisir, ne cherchez pas la performance absolument ! 

Dans notre interview avec Maxime Vielfaure, qu’Anne et moi-même accompagnons dans sa préparation mentale au Championnat de France de Judo, on parle beaucoup de cette notion de plaisir. Il explique très bien que pour lui, le meilleur moyen de tirer parti de nous-mêmes, c’est de faire les choses avec plaisir. Et je suis entièrement d’accord. 

En écoutant cette interview, vous aurez également des conseils d’un très bon pratiquant, donc n’hésitez pas à l’écouter en cliquant ici.

Après il ne faut pas confondre plaisir et faire n’importe quoi. Ne faites pas comme José, qui s’amuse à faire du break dance sur les tatamis ! 

 

Discuter avec l’enseignant

 

Si vous éprouvez des difficultés ou des barrières à certaines situations, n’hésitez pas à en parler à votre enseignant. Il va vous aider à pratiquer d’une façon qui vous convient.

Je me souviens d’une senior qui avait du mal avec les combats au sol, car il y avait trop de proximité. Nous avons donc supprimé cette partie du cours au début, et petit à petit c’est lui qui est venu me demander de retourner à cette pratique. 

Je pense sincèrement que toutes les disciplines peuvent être adaptées. Une activité pour personne âgée devra peut-être alléger certaines parties, mais cela reste faisable. C’est à nous enseignant, de trouver le bon chemin pédagogique.

Si cet article vous a plu, je vous conseille vivement la lecture de notre article “Pourquoi devenir plus souple vous rend plus fort”. Cet article vous permettra de soulager certaines douleurs du quotidien depuis votre domicile, grâce à des exercices que vous pouvez télécharger gratuitement en dessous des articles.

Encore merci à Marie pour cette proposition de carnaval ! 

A très vite !

 

Cet article est corrigé par Henri-Pierre Juguet. Nous le remercions pour son travail de qualité. Si vous aussi vous souhaitez un bon relecteur, voici son adresse mail : 

hpj.correction.redaction@gmail.com

 

1 : Comment développer l’autodiscipline dans le sport: Techniques et stratégies pratiques pour développer des habitudes sportives à vie

 

 

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    244
    Partages
  • 244
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Commentaires

  1. Coucou je trouve encore tes sujets super pour être un retraité et ancien pratiquant je veux dire que oui quand l’on arrête tout comme moi au bout de 45 ans de pratique nos tendons et articulations se rendent plus rigide alors il faut trouver une activité adéquate.
    Et je sais que les tatamis me manquent beaucoup mais après il faut trouver un lieu ou un dojo ou l’on se sentent bien .
    Pour moi maintenant la nature et m’entraînai en nature m’inter Mieux c’est moi qui le vois comme ça
    Voilà alors MARVIN si tu as des idées je suis preneur . Amicalement sportif et bises à vous deux

    • Bonjour et merci pour ce retour très intéressant.
      Un pratiquant qui a fait plus de 45 de tatamis a un corps qui a évolué. Il est très important de travailler en accord avec celui-ci. La grosse erreur serait de pratiquer comme si tu en avais encore 20 !

      Pour ce qui est de s’entraîner en forêt je pense que c’est une très bonne idée, si c’est ce qui te convient ! Surtout attention au sol (les racines sont traitresses et peuvent causer des blessures).

      Bon courage pour l’entraînement.
      A bientôt 🙂

  2. Je suis totalement d’accord avec le contenu de cet article.

    L’activité physique en soit est une fontaine de jouvence!

    Le point de sur l’équilibre est très intéressant.

    je ne suis pas expert en art martiaux, mais il me semble que pratiquer un art martial permet d’être plus souple et d’avoir les articulations moins rigides. Est-ce juste ?
    Si c’est le cas, cela est parfait pour les seniors.

    • Bonjour Simon,

      Merci de votre partage !

      Vous avez totalement raison, la souplesse articulaire ainsi que le renforcement des muscles profonds utilisés pour compenser les douleurs des articulations sont travaillés dans les arts martiaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrivez votre commentaire ici !
Écrivez votre nom ici ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.