Franck Ropers : Retour sur un stage explosif !

0
126
franck ropers grisy suisnes sdgkm

Franck Ropers a donné un stage le 28 novembre 2021 à Grisy-Suisnes, là où nous avons notre dojo de Ju-jutsu Mushin Ryu. Autant vous dire qu’on s’est vite inscrits avant que les 70 places disponibles ne soient (rapidement) parties. 

Sachez que Franck Ropers a accepté de faire une série d’interviews avec nous et vous en saurez un peu plus dans la suite de l’article (si vous avez des questions vous pouvez les laisser en commentaire). 

On va vous dire ce que l’on a compris et retiré de ce stage. Encore une fois ce n’est que notre compréhension, avec notre bagage et notre niveau, il est possible que vous ayez compris autre chose. Auquel cas n’hésitez pas à nous le dire en commentaire !  

Organisation du stage de Franck Ropers

Franck Ropers

Franck Ropers n’est plus à présenter, il a une chaîne YouTube avec plus de 1 million d’abonnés que l’on vous invite à rejoindre si vous ne l’avez pas déjà fait, il est reconnu internationalement pour son travail dans les Arts Martiaux mais également en tant que formateur en entreprise.  À quasiment 60 ans il a une forme physique impressionnante et s’entraîne encore quotidiennement
En effet, si son travail le plus populaire est celui sur la Self-Défense, Franck est un passionné des neurosciences, de la préparation mentale (il est coach en PNL et en auto-hypnose), et de la pratique martiale traditionnelle (du Penchak Silat mais aussi de disciplines internes comme le Chi Gong dont il est également enseignant). 

franck ropers marvin vega

L’homme que l’on voit derrière nos écrans est très proche de celui que l’on a retrouvé lors du stage ou dans les discussions qui ont suivi. Il est très accessible, ouvert à la discussion et il ne fait pas de manières. C’est quelqu’un de très humain et pédagogue. On peut parfois être déçu lorsqu’on va faire un stage avec quelqu’un de connu (cette déception peut trouver sa source chez le caractère de la personne ou dans sa technique). Lors de ce stage cela n’a pas été le cas !

Le but

Franck a été direct : le but n’est pas de dire que telle discipline est plus forte qu’une autre, que telle méthode est plus efficace. Il était ici pour nous présenter son travail, sa recherche et ce qui lui convient pour que l’on puisse s’en nourrir et faire progresser nos diverses disciplines (car on retrouvait de nombreuses associations différentes !). 

franck ropers anne juguet

Pour cela, il nous a fait travailler les bases. Je vais reprendre ses termes : on a commencé par apprendre l’alphabet (des mouvements de base), puis on a fait des phrases (enchaînements) et pour ceux qui s’en sentaient capables on a complexifié ces phrases (en visant différentes zones selon les effets recherchés). 

Franck l’a dit dès le début : il apprend lors de chaque cours / stage qu’il donne. C’est cette volonté de partager qui  a guidé le stage et qui l’a rendu très intéressant. C’est d’ailleurs souvent le cas dans les stages d’Arts Martiaux et de Sports de Combat, et comme l’a dit l’enseignant du jour : cela devrait toujours se passer comme ça ! 

Cette recherche d’échanges, en mettant l’ego de côté, on le retrouve chez de nombreux experts. C’est d’ailleurs le cas dans les 3 e-books sur le thème “Comment faire évoluer votre pratique” avec 15 experts internationaux (comme Richard Douieb, Tom Duquesnoy, Léo Tamaki, Lionel Froidure, etc.,..) gratuitement téléchargeables ici.

L’association

L’association qui a organisé ce stage est celle de Krav Maga avec laquelle nous partageons le dojo. Si vous êtes dans le sud de la Seine-et-Marne et que vous cherchez un club convivial de Krav Maga on ne peut que vous inviter à aller faire un tour dans leurs cours. D’ailleurs nous nous entendons tellement bien que nous organisons des stages pour partager nos façons de faire. 

Le club a voulu faire plaisir à ses pratiquants en organisant ce stage, mais il a également souhaité limiter le nombre de places ouvertes pour que chacun puisse vraiment en profiter et échanger sans être noyé dans une trop grosse masse. Cependant, pour ceux qui ne pouvaient pas venir (par manque de place ou par contrainte géographique) le stage était diffusé en live et vous pouvez retrouver la rediffusion sur leur page Facebook ! Donc pour soutenir n’hésitez pas à partager un maximum sur les réseaux sociaux !

Ils avaient même mis en place une buvette et une vente de gâteaux maison pour qu’on puisse récupérer tranquillement. Ils ont également fait venir une société avec un assainisseur d’air spécial anti-covid afin que nous puissions pratiquer en toute sérénité.

Bref, vous l’aurez compris, ce stage s’est déroulé dans une ambiance bon enfant et sympathique.

De notre côté nous avions décidé à l’avance d’y aller tranquillement (j’ai subi un traumatisme au coude récemment) afin d’en profiter pleinement et de bien s’approprier les idées. Bien, attaquons maintenant le contenu du stage !

Vitesse et précision

Si vous regardez régulièrement le contenu qu’il propose sur les réseaux sociaux, vous savez que Franck Ropers est quelqu’un de diablement rapide et précis. Je peux vous assurer qu’il ne s’agit en rien de trucage au montage !

Rapidité et Arts Martiaux

En préparation physique, on ne parle pas de la vitesse, mais des vitesses. En effet il existe plusieurs types de vitesses qui vont nous permettre de créer une action plus ou moins rapide. 

Une des vitesses les plus importantes lorsqu’on parle de Self-Défense est la prise de décision. Si nous parlons un peu plus tard de la prise de décision quant à entrer en action ou pas, nous allons ici aborder le thème de quoi faire lorsqu’on décide d’agir. 

Franck Ropers a pris la décision de cibler notre travail sur 3 points vitaux et un point sensible

franck ropers explosivité
  • les yeux
  • la gorge
  • les parties génitales
  • les genoux (sa zone préférée, car non létale, en dehors du champ de vision et qui permet de s’enfuir)

En limitant les cibles, nous avons moins de chance d’hésiter. C’est comme lorsque vous faites un barbecue avec José, si vous avez le choix entre chipolatas, merguez, poitrine de porc et poulet grillé vous allez hésiter, alors que si vous n’avez qu’un ou deux aliments le choix sera plus vite fait.

En plus de cela, il limite également les outils de frappe. Sauf pour les genoux, la première frappe se fera de préférence toujours avec le membre avancé (car le chemin est plus court). Il s’entraîne de telle manière qu’il puisse toujours atteindre une de ces cibles avec un de ces éléments. 

D’ailleurs comment s’entraîne-t-il  ? 

S’entraîner correctement

L’une des phrases que l’on a certainement le plus entendue dans ce stage est “Il faut passer de 0 à 100 en une seconde”. Voici les astuces qu’il nous a données. Avant d’aller plus loin, une interview avec Franck Ropers sera dédiée au thème “passer de 0 à 100, abonnez-vous ici pour ne pas la manquer.

S’entraîner demande une grande régularité. Un des exercices que Franck Ropers fait souvent est de frapper 100 fois une cible. S’il échoue une seule fois, il recommence. Une fois que c’est acquis il fait la même chose mais sans regarder la cible. Une fois que c’est maîtrisé, il fait la même chose en faisant des exercices comme des burpees avant de frapper. Bref, il se met dans l’inconfort à chaque fois pour progresser. Cependant, il le fait en faisant attention à respecter un bon geste technique.

franck ropers 0 a 100

Un autre point sur lequel il a été très clair est le respect du corps. Il faut à tout prix éviter de se matraquer de coup pour rien. Bien sûr il faut s’habituer à toucher les partenaires, même aux yeux ce qui a été particulièrement difficile pour moi, mais il faut faire attention. Si on souhaite utiliser beaucoup de puissance il vaut mieux utiliser des protections adaptées, comme des protèges cuisses pour les low-kicks. 

Si on décide de s’entraîner avec un partenaire, il faut le préserver et le faire avec douceur. D’ailleurs, si quand on est partenaire de Franck Ropers on le sent passer (si vous regardez la rediffusion du stage, vers la fin on le voit  montrer les points vitaux sur moi.. c’est effectivement efficace), mais ce n’est pas non plus insupportable. Il prête vraiment attention à la personne avec laquelle il travaille. Si on a peur de ne pas savoir doser, le mieux est encore de faire plus doucement. 

Enfin, j’ai abordé le thème de la blessure avec lui et il est catégorique : il faut écouter les spécialistes et faire ce qu’il y a à faire pour guérir. On peut utiliser des techniques en plus comme la visualisation (attention à bien respecter les règles) ou le froid, mais cela ne doit se faire qu’en plus d’un avis médical. 

Etat d’esprit

Franck Ropers prête une grosse attention à l’esprit et la gestion de celui-ci pour être plus efficace. Nous allons voir quelques conseils qu’il a pu donner dans ce stage.

Anticiper et Mesurer

Une chose qu’il a dite et qui m’a vraiment marqué est proche de ce que je dis souvent à mes élèves (avec d’autres mots mais l’idée est la même). Il s’agit de ceci : “Je ferai tout pour calmer l’agresseur, négocier et réduire son agressivité. Mais si je vois qu’il n’y a plus de chance d’échapper à la confrontation et que les conséquences peuvent être graves (par exemple j’ai un enfant avec moi)  je deviendrai un tigre sans me préoccuper des conséquences”.

En préparation mentale il s’agit de quelque chose d’extrêmement important, car il faut être en accord avec ses valeurs et construire un schéma réactionnel qui nous corresponde. Quand pouvez-vous fuir ? Quand êtes-vous prêt à vous défendre ? Qu’êtes-vous prêt à faire ? Bien sûr il existe des exercices pour réussir à définir ces éléments et si vous avez besoin d’aide pour y arriver dites-le-nous en commentaire sous cet article et on vous aidera. 

franck ropers stage

Le deuxième point (qui découle du premier) c’est qu’il faut savoir doser notre réaction. Si je tombe sur quelqu’un qui sort d’une soirée arrosée et qui cherche à tout prix la confrontation, ce n’est pas la même chose que quelqu’un qui cherche à violer une jeune fille par exemple. Cela veut dire qu’il faut être capable de gérer l’intensité de notre action

Franck Ropers nous a proposé deux choses : 

  • gérer l’intensité de nos actions sur les 4 points cités plus haut
  • utiliser d’autres points vitaux douloureux mais non létaux comme certains points sur le bras

Encore une fois, pour avoir une action bien adaptée je reste persuadé qu’il faut être en accord avec soi-même sur ce que l’on souhaite faire dans telle ou telle situation de façon à ce que l’on n’ait pas à réfléchir le jour où l’on doit agir.

Ancrage

Une technique démontrée par Franck Ropers est de connecter l’esprit en attirant son attention et dans le même temps agir sur une autre zone du corps. En faisant cela, il utilise un type d’ancrage de PNL (enfin c’est un raccourci pédagogique qu’il prend ce n’est pas exactement cela) afin de distraire l’adversaire.

Par exemple, il fixe l’attention de la personne en levant l’index et en lui disant “Fais attention” d’un ton menaçant tout en frappant en même temps le genou. Un autre moyen qu’il a montré est d’utiliser une frappe sèche sur l’avant-bras et d’enchaîner (quasiment simultanément) avec un frappe basse. La première façon de faire va nous renvoyer plutôt vers notre enfance quand on se faisait gronder par nos parents et cela peut nous faire baisser nos défenses (ou au moins on se focalisera sur la partie haute qui paraît la plus menaçante), la deuxième méthode attirera notre attention sur notre haut du corps et le temps qu’on réalise que le vrai danger est en bas il est trop tard. 

franck ropers connexion
A ce moment il a utilisé par le langage et la main sur l’épaule du partenaire une technique de PNL pour le distraire et rendre sa frappe encore plus redoutable

L’ancrage qu’il utilise n’est pas que psychique, il est également physique. Lorsqu’il frappe il est extrêmement stable et ancré sur ses appuis et la seconde qui suit il devient léger et vif. C’est impressionnant à voir et à avoir en face de soi, mais c’est surtout une façon de se mouvoir qui est redoutable. 

Approfondir

Approfondir sa pratique est quelque chose d’important. Les stages sont un excellent moyen de le faire. Si vous souhaitez retrouver Franck Ropers n’hésitez pas ! 

Mais il existe d’autres méthodes, et l’une que nous trouvons très pertinente est de comprendre le parcours d’une personne que l’on trouve efficace et inspirante. Le comprendre cela signifie le connaître mais également savoir comment il s’est construit et les conséquences que ses actions ont eues. Vous le savez sur notre chaîne YouTube nous cherchons à produire des interviews qui vous permettent de comprendre comment certains pratiquants émérites (comme Greg Gothelf, Léo Tamaki, Richard Doueib, Lionel Froidure, etc.,..) ont construit leur physique, leur mental et leur technique. Lors de ce stage nous avons demandé à Franck Ropers s’il souhaiterait s’essayer à l’exercice avec nous, ce qu’il a accepté avec joie. 

Nous allons donc faire une série d’interviews avec lui (qui s’étaleront dans le temps). Si vous avez des questions que vous souhaitez poser à Franck Ropers vous pouvez nous les envoyer par mail ou en commentaire de cet article. Nous vous invitons à vous abonner à notre chaîne YouTube pour ne pas louper ces entrevues. Nous aborderons de façon non exhaustive les thèmes suivants :

Nous espérons que cet article vous a plu. Si c’est le cas n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux préférés ! 

À très vite ! 

Cet article est corrigé par Henri-Pierre Juguet. Nous le remercions pour son travail de qualité. Si vous aussi vous souhaitez un bon relecteur/correcteur, voici son adresse mail :  hpj.correction.redaction@gmail.com

franck ropers renkyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici